29 novembre 2010

De neige et de sable

 Depuis mon retour à Marseille j'éprouve une curieuse sensation. J'ai d'abord pensé que c'était les suites de l'accident, que j'avais un grand besoin de repos. Il y avait sans doute un peu de ça aussi...mais les jours passant je crois avoir trouvé la source de mon manque d'énergie: L'HIVER, kaltorrr!!!
La météo marseillaise est assez poche depuis deux semaines. Pluie, grêle, plutôt froid pour la saison, et même de la neige dans les montagnes qui sont à peine à 40 kilomètres au nord. Mes amis(es) français(es) passent leurs temps à dire: «on sait bien! Pour toi le canadien, c'est pas froid 5°C...» Et bien détrompez-vous !!
J'ai un furieux besoin de m'emmitoufler, d'hiberner jusqu'à ce que j'hiverne vers le sable chaud.
Après avoir généreusement contribué depuis 45 ans, je me fais une immense joie, pour une fois, que dis-je, un plaisir incommensurable, de ne pas avoir à subir les affres de l'hiver toute une année durant. Plusieurs me demande si ça va me manquer, les joies de l'hiver: PAS UNE TABAR...OUETTE DE MINUTE! Ne vous méprenez pas, je n'ai jamais haït l'hiver. J'en ai même tirer un certain plaisir en pratiquant, sur une période de 45 ans, presqueTOUS les sports et activités qui peuvent rendre cette saison somme toute agréable.
Je garde, par contre, un vif et douloureux souvenir de mes expériences professionnelles hivernales. Ça paraît bien amusant, pour plusieurs, de faire du cinéma dehors, en hiver. Les résultats ont toujours l'air de moments heureux.
 La p'tite famille qui joue dehors bien chaudement habillé par une belle journée d'hiver ensoleillée, c'est toujours bon vendeur pour la pub de mitaines. Sauf que pour avoir ce résultat il faut se lever à 4h du matin, partir et déglacer la voiture, passer 12h à faire le pied de grue dans un mélange de slush ou enfoncé dans la neige jusqu'aux couilles avec des trépieds de métal qui te gèlent les mains, même à travers les mitaines à $100 que tu viens d'acheter. Ou encore la fameuse scène du petit couple qui s'embrasse sur un banc de parc pendant qu'il tombe une petite neige bucolique à la tombée du soir. Tellement mignon! Pour celle-là il faut tourner une bonne partie de la nuit, à -40°C avec le facteur éolien, changer 4 fois les feutres de tes bottes d'expédition polaire et finir par sortir les câbles électriques de sous la glace à la hache parce qu'ils se sont enfoncés en faisant fondre la neige. Rendu là, les 14 espresso et le Red Bull n'ont plus d'effet du tout du tout du tout...
Alors pour toutes ces raisons et bien d'autres encore, NON, ça ne me dérange pas pantoute de pas faire de patin ou de ski cet hiver. J'ai plutôt envie de tenter une expérience singulière: j'aimerais semer des pissenlits dans le désert, de la Tunisie jusqu'à l'Égypte. J'entends déjà s'élever les voix de ceux et celles qui sont persuadés que ça ne fonctionnera pas; JE M'EN CONTRE...PLISSE ! J'va pelleter du sable à 30°C avec une pelle-jouet en plastique. J'vais même le faire tous les matins en guise de compassion pour ceux et celles qui le font avec de la neige, pour aller travailler avec leur voiture tous les jours. Alors auriez-vous l'amabilité de m'envoyer un sac de graines de pissenlit SVP, la variété m'importe peu...mais jaune surtout.
Suite à mon accident, j'en ai profité pour consulter une ostéopathe parce que mon épaule demeurait douloureuse: elle m'a apprit que j'avais une côte de cassée. Pour ça on ne peut rien faire et il faut ne rien faire pour que ça s'arrange. J'ai choisi d'utiliser ce temps libre pour transformer ce blog en site internet. Ça change pas grand chose pour vous, sauf l'adresse si vous l'aviez déjà mise dans vos favoris; www.capitainepopov.com . Vous remarquerez au passage les petits changements.  C'est pour me permettre de vous offrir un contenant plus attrayant, vu le succès de cette petite entreprise. C'est aussi la raison pour laquelle certain d'entre vous (ceux qui m'avaient pas encore écrit un petit quelque chose...) ont reçu un courriel leur demandant s'ils désiraient conserver leur abonnement. Tout sera prochainement automatisé ! Et oui! C'est aussi ça la technologie! Et bientôt, avec le 3D, j'vais même pouvoir vous envoyer une poignée de sable avec ça! MDR!

Je pars donc incessamment rejoindre mon ami Nawfel qui habite Tunis. La traversée de la Méditerrané se fera sous forme de mini-croisière (22 heures, de 5°C à 20°C YESSSS!). Ce sera pour moi une étape prolongée puisque je dois y préparer la suite de cette aventure. Plusieurs des pays vers lesquels je me dirige demandent des visas et autres procédures diplomatissantes
 Ma fille adorée vient aussi m'y rejoindre le temps de son long congé scolaire. On va tous les deux attendre de pied ferme le gros bonhomme rouge tonitruant et ses coursiers alambiqués, entre deux dunes de sable brulant.
Je vous laisse sur les images de Loïs qui en a encore pour quelques années à apprécier le joufflu couperosé.


Salam alikoum

7 commentaires:

Alain a dit...

Bon ben ça s'en vient pas mal pro cette page là. C'est fou ce qu'un peu de neige peut faire à un apprenti cybernaute en mal du pays hihi! Bonne traversée et on penseras à toi en pelletant des nuages...de neiges !

Anonyme a dit...

Super ta page....Elle est pas mal la "tite" moto sur laquelle tu est assis. Pis je t'enverrai une photo de notre belle neige quand même.....mais pas de graines de pissenlit.....:-)

Michaël a dit...

Merde.. l'anonyme c'est moi MIKI...

Lili Rose a dit...

et puis moi je t'amènerai une boule de neige de Montréal. Tu verras si elle est en 3D... :P

xx hejt'aime.

Anonyme a dit...

Il est super ton site!

ps: les graines devraient arrivé sous peu...un peu de pavot aussi?

Sylvie xx

Popov Yasamoto a dit...

on va bien voir ce qui ne fonctionne pas...

Guy a dit...

J'aimerais bien revenir à l'âge de Lois...alors que je m'identifie aussi trop souvent à un gros nounours fatigué!

Bonne traversée !