18 juillet 2010

Frankfurt Berlin

Cette première semaine en Allemagne fut tout simplement parfaite! J'ai eu trois jours pour me remettre du décalage horaire dans le royaume super-méga bien organisé des allemands. Au cour de mes premiers jours à Frankfurt, j'ai eu l'impression que tous les allemands avaient au minimum une Volkswagen de l'année! Il y a ici autant de Porshe qui circulent qu'il y a chez nous de BMW; pour les BMW c'est comme une Ford Focus...assez commun. Mais bon ! Frankfurt n'est pas l'Allemagne (c'est la plus grand ville d'affaires de ce pays) et le reste est ma foi très surprenant.
J'ai dû faire l'acquisition d'un GPS, parce qu'après 2 jours à tourner en rond avec les noms en « strasse » et en « burg », j'étais un peu perdu... C'est une invention absolument FANTASTIQUE ! Bien sûr, j'ai dû avoir une petite discussion intense avec la petite voix qui tentait de me dire quoi faire, mais j'ai gentiment abdiquer quand j'ai compris sa méthode. J'obéis maintenant au doigt et à l'oeil à ses coneils. Même si je m'échappe quelques fois, je finis par revenir sur le droit chemin.
J'ai donc pris deux jours pour rallier Berlin oû je prévois rester six ou sept jours. Il y a tant à voir et c'est un peu plus sympa, moins business que Frankfurt.

Je vous fais, un instant, un retour sur ma chambreuse de Frankfurt: un personnage en soi! Elle se prénome Magdalena. Une femme dans le début de la cinquantaine qui a divorcé deux fois. Elle a longtemps travaillé pour le tax buro et comme ambulancière en même temps: elle bossait quatre-vingt heures/semaine ce qui l'amena inexorablement vers une dépression majeure dont elle se dit maintenant guérit . Elle pratique aujourd'hui le Yoga, le Taïchi, le Chiquong et le Taekwondo. Chaque fois que je lui ai demandé une information ou émis un point de vue, c'était pour elle une occasion d'entamer un MONOLOGUE intarrissable sur son passé et son présent, duquel je n'arrivais à m'extirper qu'en prétextant un urgent besoin d'aller aux toilettes. Fin de la parenthèse.

L'itinéraire que j'ai emprunté pour rejoindre Berlin était miraboustupiflant (je vais commencer à inventer des superlatifs parce que je sens qu'il va m'en manquer). La campagne allemande est extrêmement belle et variée. Tous les petits villages traversés étaient d'un pittoresque Hollywoodien, en mieux. Mais le boute du boute c'était la route (son état); ici tous mes lecteurs québéquois vont baver! Tout simplement impeccable ! Est-ce qu'on pourrait payer un voyage en Allemagne aux ingénieurs du réseau routier québequois? Non maman! Je n'ai pas exagéré sur la vitesse, on sentais presque pas que j'allais à ,,,... pas trop vite en tout cas!
Me suis arrêté à Göttingen (que je pensais) pour la nuit. C'était en fait Göttingun. Un très joli village plus pittoresque finalement que la ville (ordinaire) de Göttingen que j'ai fini par traverser le lendemain.
J'avais demandé à mon ami GP's de me faire un itinéraire qui emprunterait des routes moins fréquentées. Quel ne fût pas ma surprise de me retrouver à rouler au beau milieu des champs pendant quatre kilomètres; j'en ai hurlé de rire à réveiller les hirondelles qui me regardaient d'un air terrifié. J'me sentais comme un gamin parti s'inventer une histoire en roulant dans les champs avec son bécycle à siege banane. La musique à tue tête dans mon casque ( I Feel Good des Pussy Cat Dolls). Un moment mémorable!
Caliméro et Jésus sont sortis du sac en voyant un champs planté d'éoliennes, un peu surréaliste comme vision!
Je commence à découvrir Berlin aujourd'hui ! Ça promet! À bientôt...

14 commentaires:

Anonyme a dit...

D'accord, d'accord... La campagne allemande elle est superbe... Donc en France fais gaffe de pas tomber de la moto, et en Espagne, ds le nord, c'est sûr que tu t'installes!!!.... J'ai bien hâte que tu te rapproches un peu.
Bise, Laurence, depuis Lanzarote

gacossette a dit...

Bonjour Martin,
Comme c'est agréable de lire tes récits d'aventures que tu décris de façon si colorée et vivante.
Je me demande si tu as reçu les adresses de Martin et Michel Dion qui habitent Berlin?
Ils seraient certainement heureux de voir quelqu'un de leur coin de pays.
Bonne route!
Lise et Gaëtan

Anonyme a dit...

C'est bien ton récit, je me sentais aussi rouler sur cette douce route allemande mais ton amie Laurence a raison, tu va finir par t'installer dans l'un de ces paysages. - petite critique : je trouve que tes photos sont un peu trop petites, on a envie de les voir en plus grand !
Daniel Jobin

Anonyme a dit...

Bonjour/Bonsoir Martin

À chaque fois que je vois un courriel de toi qui apparaît dans mon Mail, je deviens tout fébrile, à l'idée de te lire sur ton blog. Merci de nous faire partager cette merveilleuse aventure avec toi via le web.

Robert

QCJN a dit...

Salut ! Merci de prendre le temps d'écrire c'est intéressant. Je me suis cogné l'orteil sur une chaise , à matin, celle à côté de la petite. Là elle est noire et çà fait mal. Alors je débute mes vacances en boitant. Concernant les photos , je suis d'accord, moi aussi j'aimerais les voir un peu plus grosse. Je vais tester sur mon blog, voir.

Anonyme a dit...

Salut Martin, tu m'a fait rire quand tu décrit la route de campagne, hier sur une petite route dans le coin de Sutton je me suis fait prendre avec une panne d'essence même si mon indicateur me marquais encore 43 km avant la panne....
petite marche de 6 km et la je me suis inventé des histoires....

Bonne route et amuse toi bien

ps ne pas toujours croire au indications de nos motos !

Roger

Michèle a dit...

Cher Martin,
Notre rencontre fût brève mais oh ! combien intéressante. Je suis et suivrai ton périple, avec délectation. Mon frère, qui est en amour avec une allemande depuis peu, m'a également parlé des routes de ce pays. Premier constat de plusieurs d'entre nous, c'est dire à quel point nous sommes mal chaussés...
Berlinises-toi à fond,
Michèle xx

Jaya a dit...

Coucou Martin...merci de nous raconter tes histoires...c'est cool

bisous xx

Jaya a dit...

salut Martin...c'est cool de suivre tes aventures...bisous xx

QCJN a dit...

liens vers une map google

http://maps.google.ca/maps?f=q&source=s_q&hl=en&q=G%C3%B6ttingen,+Lower+Saxony,+Germany&sll=51.460852,11.700439&sspn=2.662652,6.745605&ie=UTF8&cd=1&geocode=FT1TEgMd-n6XAA&split=0&hq=&hnear=G%C3%B6ttingen,+Lower+Saxony,+Germany&ll=50.958427,10.085449&spn=5.384074,13.491211&z=6

QCJN a dit...

liens vers google maps

http://maps.google.ca/maps?f=q&source=s_q&hl=en&q=G%C3%B6ttingen,+Lower+Saxony,+Germany&sll=51.460852,11.700439&sspn=2.662652,6.745605&ie=UTF8&cd=1&geocode=FT1TEgMd-n6XAA&split=0&hq=&hnear=G%C3%B6ttingen,+Lower+Saxony,+Germany&ll=50.958427,10.085449&spn=5.384074,13.491211&z=6

Nathalie a dit...

Salut my dear,
Lâche pas, roule et rigole, la vie est belle et vaste.
Ici c'est l'été sans la canicule, mon excursion dans le grand nord m'a bien refroidi, d'ailleurs. La pêche a été pourrie mais le voyage fa-bu-leux. Des merveilles plein les yeux. Et l'assurance du good feeling de l'amitié toujours renouvelée.
À bientot,
Ta chambreuse?! (Boy, pas sûre de l'aimer, cette appelation...)

Anonyme a dit...

Thanks for an idea, you sparked at thought from a angle I hadn’t given thoguht to yet. Now lets see if I can do something with it.

Anonyme a dit...

Il semble que vous soyez un expert dans ce domaine, vos remarques sont tres interessantes, merci.

- Daniel